FANDOM


Dominique Lavanant est une actrice française de cinéma et de théâtre, née le 24 mai 1944 à Morlaix, dans le Finistère (France).


Titulaire d'une licence d'anglais, Dominique Lavanant commence par enseigner la langue en Bretagne. Mais peu attirée par l'école et par la vie religieuse (sa grand-mère a fondé un couvent en Bretagne), elle s'inscrit à Paris aux cours de théâtre de Tania Balachova et Andréas Voutsinas. Après quelques auditions, elle effectue ses débuts sur les planches en 1970 avec notamment Jarry sur la butte et Les Caprices de Marianne. En 1976, elle rencontre la jeune troupe du Splendid (Gérard Jugnot, Josiane Balasko, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel et Michel Blanc) et se joint à elle dans la pièce Amour, coquillages et crustacés.

Après une petite apparition dans le Parade de Jacques Tati, en 1974, Dominique Lavanant effectue ses vrais débuts sur grand écran un an plus tard, dans Les Galettes de Pont-Aven. Elle alterne ensuite fréquemment entre la scène, le cinéma et la télévision. En 1978, elle retrouve ses complices du Splendid pour Les Bronzés puis, un an plus tard, Les Bronzés font du ski, deux films qui deviennent très vite cultes. Imposant régulièrement l'image d'une BCBG un peu coincée, sa popularité grandit à l'orée des années 1980 avec Les Hommes préfèrent les grosses et Y a-t-il un Francais dans la salle ? Spécialisé dans les seconds rôles, elle n'occupe la tête d'affiche qu'une seule fois, en 1984, avec Le Léopard, un film d'aventures où elle joue aux côtés de Claude Brasseur.

Prolifique, Dominique Lavanant s'attache presque exclusivement au genre comique, s'illustrant dans Papy fait de la résistance, où elle campe la résistante Bernadette Bourdelle, La Smala, où elle interprète l'impayable Tante Rita, Sac de noeuds, Trois hommes et un couffin ou encore Les Frères Pétard. En 1988, elle remporte le César celui du meilleur second rôle féminin pour Agent trouble, de Jean-Pierre Mocky. Très à l'aise dans le registre comique, l'actrice se risque épisodiquement à un cinéma plus intimiste, en témoignent ses rôles dans Rendez-vous d'André Téchiné ou Quelques jours avec moi de Claude Sautet.

Se faisant plus rare sur grand écran dans les années 90 (elle retrouve Mocky pour Ville à vendre), Dominique Lavanant se consacre plutôt à la télévision, faisant sensation avec une très osée publicité pour les bonbons La Vosgienne (Je ne bois pas, je ne fume pas, mais qu'est-ce que je peux sucer comme Suc des Vosges...", c'était elle !), où incarnant dans un feuilleton Imogène, femme détective en plein pays bigouden. En 2000, elle revient au grand écran, jouant aux côtés de Jacques Villeret et Josiane Balasko dans Un crime au paradis. En 2005, elle retrouve le Splendid, 27 ans après, pour Les Bronzés 3 - Amis pour la vie et prête sa voix à la grand-mère du film d'animation La Véritable histoire du petit chaperon rouge. On la retrouvera fin 2008 aux côtés de Valérie Lemercier dans Agathe Cléry d'Etienne Chatiliez. Elle est de plus l'héroïne de soeurtherese.com sur TF1, une fiction policière depuis 2002.

Filmographie Modifier

ThéâtreModifier

RécompensesModifier

Précédé par César de la meilleure actrice dans un second rôle Suivi par
Emmanuelle Béart pour Manon des sources
Dominique Lavanant pour Agent trouble
1988
Hélène Vincent pour La vie est un long fleuve tranquille

Lien externeModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .