Film Wiki
Advertisement

François Reichenbach est un cinéaste français né à Paris le 3 juillet 1921 et décédé à Neuilly-sur-Seine le 2 février 1993.

Biographie[]

Né en 1921 dans une famille aisée d'industriels et d'hommes d'affaires, cousin du producteur de cinéma Pierre Braunberger, neveu du collectionneur Jacques Guérin et du peintre Jean Guérin, François Reichenbach, lui-même amateur d'art et collectionneur, a débuté comme commissionnaire de tableaux aux États-Unis. Double national franco-suisse, il a fait des études de musique à Genève. Il a été musicien durant la guerre et a écrit des chansons pour Edith Piaf entre autre. Puis il s'installe en France avant de partir pour les Etats-Unis.

Au début des années 50 il s'est lancé dans la réalisation de films documentaires consacrés à des personnalités ou à des impressions ressenties au cours de ses promenades ou de ses nombreux voyages à travers le monde. Il a ainsi réalisé des portraits du cinéaste Orson Welles, des musiciens Yehudi Menuhin ou Arthur Rubinstein, mais aussi des chanteurs ou chanteuses populaires comme Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Barbara, Mireille Mathieu, ou Vince Taylor, des footballeurs Pelé ou Pascal Olmeta, du sculpteur Arman, du guitariste Manitas de Plata, du peintre Dunoyer de Segonzac, du chef d'orchestre Herbert von Karajan, de l'actrice Brigitte Bardot...

Filmographie[]

Courts métrages
  • 1956 : Visage de Paris (9 min)
  • 1956 : Novembre à Paris (9 min)
  • 1962 : À la mémoire du rock (avec Vince Taylor, 11 min)
  • 1962 : Le Paris des photographes (13 min)
  • 1962 : Le Paris des mannequins (11 min)
  • 1965 : Le professeur de piano (6 min)
  • 1967 : Spécial Bardot (47 min)
  • 1967 : Gromaire (11 min)
  • 1967 : Je vous salue Paris (10 min)
  • 1975 : Le Petit Cirque mexicain (17 min)
  • 1978 : Barbara (48 min)
  • 1984 : Dunoyer de Segonzac (11 min)
  • 1983 : Naissance d'un Opéra à la Bastille (20 min)
Longs métrages
  • 1955 : Impressions de New York
  • 1957 : Les Marines
  • 1960 : L'Amérique insolite
  • 1962 : Un cœur gros comme ça (portrait d'un boxeur sénégalais)
  • 1964 : La Douceur du village
  • 1964 : Les Amoureux du France (avec Pierre Grimblat)
  • 1968 : Mexico, Mexico
  • 1968 : Treize Jours en France (avec Claude Lelouch)
  • 1969 : L'Amour de la vie : Arthur Rubinstein
  • 1971 : J'ai tout donné : Johnny Hallyday
  • 1972 : Mon amie Sylvie : Sylvie Vartan
  • 1973 : La Raison du plus fou (avec Raymond Devos, Alice Sapritch, Paul Préboist, Jean Carmet, Paula Moore, Patrick Penn)
  • 1973 : Vérités et mensonges (autour d'Elmyr de Hory, faussaire génial, avec Orson Welles)
  • 1974 : L'Indiscret
  • 1975 : Entends-tu les chiens aboyer
  • 1976 : Sex O'Clock U.S.A. (sur la libération sexuelle aux États-Unis)
  • 1980 : Houston, Texas (sur le thème de la peine de mort aux États-Unis)
  • 1983 : Le Japon de François Reichenbach

Récompenses[]

  • Il a obtenu un Oscar à Hollywood (1970) pour L'Amour de la vie, un film sur Arthur Rubinstein ; le grand prix du court métrage au Festival de Cannes pour La Douceur du village (1964). Il a été membre du jury du Festival de Cannes 1965.
  • Un cœur gros comme ça a remporté le Prix Louis-Delluc et le Léopard d'or au Festival de Locarno.

Liens externes[]


Retrouvez tous les détails de la filmographie de François Reichenbach sur sa fiche IMDB

Advertisement