Film Wiki
Advertisement

Françoise Dorléac est une actrice française, née le 21 mars 1942 et morte le 26 juin 1967 près de Nice. Elle est la sœur de Catherine Deneuve.

Biographie[]

Née de parents comédiens et acteurs, Maurice Dorléac, qui joua dans plus de deux cents pièces et quarante films, et Renée Deneuve, pensionnaire du théâtre de l'Odéon pendant 24 ans, elle est la deuxième fille d'une fratrie de quatre sœurs: Danielle est l'ainée, la troisième est Catherine Deneuve née en 1943, la plus jeune est Sylvie. Son neveu est l'acteur Christian Vadim.

Enfant rebelle et adolescente indisciplinée, elle est renvoyée du Lycée et s'inscrit au cours d'art dramatique de Raymond Girard puis elle rentre au Conservatoire d'art dramatique de 1957 à 1961, notamment dans la classe de Robert Manuel grâce à qui elle débutera dans Gigi de Colette au théâtre Antoine en 1960.

Elle fait ses premiers pas au cinéma en 1957 dans le court métrage Mensonges, et en 1959, elle tourne dans son premier long-métrage : Le loup dans la bergerie. En parallèle, elle est mannequin pour Christian Dior. Elle accède au statut de vedette quand, en 1964, Philippe De Broca l'engage pour être la partenaire de Jean-Paul Belmondo dans L'homme de Rio. Elle enchaînera ausitôt avec La Peau douce de François Truffaut puis Cul-de-sac de Roman Polanski en 1965, et enfin Les Demoiselles de Rochefort, film culte de Jacques Demy, où elle partage la vedette avec sa sœur Catherine Deneuve.

Boulimique de travail, elle aura tourné dans près de vingt films en à peine huit ans de carrière. En retard pour prendre son avion, elle se tue à la sortie de l'autoroute de l'Esterel à Villeneuve-Loubet, le 26 juin 1967, à l'âge de 25 ans.

Filmographie[]

Télévision[]

  • 1962 : Les Trois chapeaux claques téléfilm de Jean-Pierre Marchand (Paula)
  • 1963 : Teuf-teuf de Georges Folgoas d'après la pièce de Tristan Bernard
  • 1964 : les petites demoiselles téléfilm de Michel Deville
  • 1964 : Ni figue ni raisin série télévisée de Jacques Rozier, où elle chante "Mario j'ai mal"
  • 1967 : Julie de Chaverny ou la double méprise téléfilm de Jean-Pierre Marchand (Julie)

Liens externes[]

Advertisement