Film Wiki
Advertisement

Jean-Pierre Lledo est né en 0ctobre 1947 à Tlemcen (Algérie) d’origine judéo-berbère par sa mère et espagnole par son père.

En 1976, il est diplômé du VGIK en mise en scène fiction (Institut du Cinéma, Moscou - Atelier de Mikhaïl Romm).

Jean-Pierre Lledo a dû quitter son pays sous la menace de l’islamisme armé et vit en France depuis 1993. Il a composé une sorte de trilogie cinématographique de l’exil entamée avec Un rêve algérien (2003), suivi de Algérie, mes fantômes en 2005. Dans Algérie, histoires à ne pas dire, troisième volet de cette entreprise, quelque quarante-cinq ans après l’exode massif des juifs et des pieds-noirs, le réalisateur interroge à nouveau la mémoire et l’identité au sein d’une histoire coloniale dans laquelle le nationalisme désigne « l’autre » sans distinction.

Filmographie[]

  • 1977 Comment ça va ?
  • 1978 : Le flambeau brûlera toujours
  • 1982 : L'empire des rêves (LM)
  • 1984 : Les Casbah ne s'assiègent pas
    • Méridien O
  • 1986 Jonction
    • Renaissance
  • 1989 Lumières (LM)
  • 1990 La mer est bleue, le ciel aussi
  • 1992 Les Ancêtres
    • Son Père craché
    • Entre la Vie et la Mort
  • 1993 : Femmes en Crue
    • Bateau Perdu
  • 1994 : Chroniques algériennes
  • 1996 : L'Oasis de la Belle de Mai
  • 1998 : Lisette Vincent, Une femme algérienne
  • 2001 : Jean Pélégri, alias Yahia El Hadj
  • 1999 : Algérie, mes fantômes
  • 2003 : Un rêve algérien
  • 2007 : Algérie, histoires à ne pas dire
  • prochainement : Le Prix de rester un homme

Source[]

Cette page utilise tout ou partie du contenu du Wiki d'Ann. L'original de l'article est sur cette page. La liste des auteurs se trouve sur cette page. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous GNU Free Documentation License.
Advertisement