FANDOM


Jean Carmet, acteur et scénariste français, né le 25 avril 1921 à Bourgueil, France, décédé le 20 avril 1994 à Sèvres dans les Hauts-de-Seine.

Encore jeune, il interrompt ses études et monte à Paris où il devient figurant au Châtelet, puis à l’Opéra. Il est ensuite engagé comme régisseur stagiaire aux Théâtre des Mathurins chez Marcel Herrand. Il fait de la figuration dans différents films (notamment dans Les enfants du paradis et dans "Les démons de l'aube"). Il intègre ensuite la troupe des "Branquignols" de Robert Dhéry. Il multiplie alors les rôles au cinéma.

Son rôle de Gaston Duvet dans le feuilleton radiophonique La Famille Duraton fait connaître sa voix dans les années 1950. Sa renommée internationale s'installe en 1976 avec le film La Victoire en chantant. Sa célébrité en France date du Grand Blond.

Sa carrière est riche, il apparaît dans plus de deux cents films. Il est nommé pour le César du meilleur acteur en 1986 pour Miss Mona et il remporte deux César du meilleur acteur dans un second rôle pour Les Misérables (en 1983) et pour Merci la vie (en 1992). Il reçoit un César d'honneur en 1994 remis par Gérard Depardieu.

Lui qui est un vrai rabelaisien incarne souvent le « beauf franchouillard » inquiétant (Dupont Lajoie) ou cocasse (Le beaujolais nouveau est arrivé).

Lorsqu'il tournait, il quittait sa famille pour aller vivre dans une chambre d'hôtel afin de ne pas être déconcentré. Ses amis racontent que lorsqu'il ne tournait pas, il venait parfois les voir jouer pour aller saluer le public à la fin de la pièce. Les spectateurs se demandaient alors qui était ce personnage qu'ils ne se souvenaient pas d'avoir aperçu dans la pièce. Il avait accepté le premier rôle de "Le bonheur est dans le pré" d'Etienne Chatilliez; mais la mort l'ayant rattrapé, c'est son ami Michel Serrault qui prit sa place...

Il est inhumé à Paris, au cimetière du Montparnasse.

Filmographie complèteModifier

Période 1941 - 1949Modifier

Période 1950 - 1959Modifier

Période 1960 - 1969Modifier

Période 1970 - 1979Modifier

Période 1980 - 1989Modifier

Période 1990 - 1994Modifier

TélévisionModifier

  • 1950 : Le Malade imaginaire de Bernard Hecht
  • 1953 : Georges Dandin de Jean Kerchbron
  • 1955 : Le réveillon de Marcel Bluwal
  • 1955 : Tire au-Flanc de François Chatel
  • 1956 : Les Gaietés de l'escadron de Pierre Badel
  • 1960 : Arden de Faversham de Marcel Bluwal
  • 1960 : La surprise de Marcel Bluwal
  • 1967 : Le poin d'honneur épisode de "Max le Débonnaire" de Jacques Deray
  • 1970 : Le patron part pour New-York épisode de "Les saintes chéries" de Jean Becker
  • 1970 : Adieu Berthe "Au théatre ce soir" de Pierre Sabbagh
  • 1971 : Chéri, je me sens rajeunir de Rémy Grumbach
  • 1972 : Les sanglots longs de Jean-Paul Carrère - Mr Siriot
  • 1973 : Un client sérieux de Jean Bertho - Mapipe
  • 1973 : Graine d'ortie Feuilleton en 26 épisodes de 13mn de Yves Allégret - Le collègue
  • 1973 : La vie du bon côté : Claude Chabrol documentaire de Roger Sciandra - Témoignage de J. Carmet
  • 1978 : Portrait de Jacques Dufilho Documentaire de François Chatel - Témoignage de J. Carmet
  • 1979 : Un comédien lit un auteur : Antoine Blondin Documentaire de Jean-Luc Mage - J. Carmet lit A. Blondin
  • 1979 : La stratégie du serpent Episode de "Histoires insolites" de Yves Boisset - Georges
  • 1980 : Le Curé de Tours de Gabriel Axel - L'abbé Birotteau
  • 1981 : Le mystère épisode de "La double vie de Théophraste longuet" de Yannick Andreï - Théophraste Longuet
  • 1981 : Le combat épisode de "La double vie de Théophraste longuet" de Yannick Andreï - Théophraste Longuet
  • 1981 : Le trésor épisode de "La double vie de Théophraste longuet" de Yannick Andreï - Théophraste Longuet
  • 1981 : Le Tribunal des flagrants délires (divers réalisateurs) - L'accusé
  • 1983 : Trois morts à zéro diffusé en deux parties de 90mn, de Jacques Renard - Mr Bertin
  • 1985 : Vingt ans d'absence de Bernard Saint-Jacques - Léonard
  • 1985 : Châteauvallon Feuilleton en 26 épisodes de 52mn de Paul Planchon et Serge Friedman
  • 1986 : L'été 36 diffusé en deux parties, de Yves Robert - Vichy Fraise
  • 1986 : Les étonnements d'un couple moderne de Pierre Boutron - Mr Poitevin
  • 1987 : Les idiots de Jean-Jacques Verhaege - Minor
  • 1987 : Mirage dangereux de Charlotte Dubreuil - Gaston
  • 1988 : La chaîne Feuilleton en 4 épisodes de 52mn, de Claude Faraldo - Victor Muller, présentateur T.V
  • 1988 : Palace Divertissement de Jean-Michel Ribes - L'homme des "brèves de comptoir"
  • 1989 : Mise à l'index épisode de Sueurs froides de Bernard Nauer - Le journaliste
  • 1990 : Bouvard et Pécuchet diffusé en deux parties, de Jean-Daniel Verhaeghe - Juste Pécuchet
  • 1990 : Le gorille enragé épisode de "Le gorille", de Jean-Claude Sussfeld
  • 1990 : Ne m'oubliez pas, hommage à Bernard Blier documentaire de Mathias Ledoux - Témoignage de J. Carmet
  • 1991 : Sortie interdite de Daniel Moosmann
  • 1991 : Les carnassiers de Yves Boisset - Mr Chauveau
  • 1991 : Les cahiers bleus de Serge Leroy - Le directeur
  • 1992 : La Controverse de Valladolid de Jean-Daniel Verhaeghe - Le légat du pape
  • 1992 : Mes coquins de Jean-Daniel Verhaeghe - Le colonial
  • 1993 : Eugénie Grandet de Jean-Daniel Verhaeghe - Mr Grandet, père
  • 1994 : B comme Bolo épisode de "Bolo et Berjac" de Jean-Michel Ribes - Bolo, le vieil inspecteur à la retraite


DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Jean Carmet sur sa fiche IMDB


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Jean_Carmet. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .