FANDOM


Kôji Fukada , réalisateur japonais né en 1980 à Koganei (préfecture de Tôkyô)

BiographieModifier

Après un cursus d'études à l'École d'études cinématographiques de Tokyo entamé en 1999, Kōji Fukada réalise La Chaise (椅子), un premier long métrage autoproduit et qui est projeté à l'Uplink Factory à Shibuya en 2004.

Le théâtre et le cinéma d’animation lui permettent de faire ses armes et affiner son sens du récit. En 2005, il rejoint comme assistant à la mise en scène la compagnie de théâtre Seinendan . L'année suivante, il réalise pour la Toei Animation une adaptation animée de la nouvelle d'Honoré de Balzac, La Grenadière (1832). Kōji Fukada expérimente un nouveau concept à la demande du studio : le ganimé, terme issu de l'association du mot "Ga" (peinture) et "Nime" (animation), à la croisée des expressions artistiques entre littérature, cinéma d’animation et peinture. Le procédé associe des images fixes, des tableaux du peintre Ken Fukazawa réalisés spécialement pour le film, montées avec des mouvements de caméra et le son. La Grenadière obtient le Soleil d'or du premier film au festival français Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo.

En mars 2011, le Festival du film asiatique d'Osaka programme un focus sur Kōji Fukada, avec la projection de quatre de ses œuvres. Deux ans plus tard, son film Au revoir l'été une chronique estivale sur le littoral japonais aux accents rohmérien, remporte le grand prix de La Montgolfière d'or au Festival des trois continents à Nantes.

Aux côtés de Katsuya Tomita et Ryûsuke Hamaguchi, Kōji Fukada incarne une nouvelle génération de cinéastes japonais. Il est également engagé pour la défense et la promotion de la diversité culturelle, il a notamment créé avec d’autres professionnels du cinéma la Independent Cinema Guild, espace de réflexion sur les modalités du financement du cinéma indépendant au Japon.

FilmographieModifier

  • 2002 : La Chaise (椅子, Isu)
  • 2006 : La Grenadière (ざくろ屋敷』バルザック「人間喜劇」より, Zakuro yashiki : Baruzakku ‘ningen kigeki’ yori) (film d'animation)
  • 2008 : La Comédie humaine de Tokyo (東京人間喜劇, Tōkyō ningen kigeki)
  • 2010 : Hospitalité (歓待, Kantai)
  • 2013 : Au revoir l'été (ほとりの朔子, Hotori no sakuko)
  • 2013 : Inabe (いなべ) (court-métrage)
  • 2015 : Sayônara (さようなら)
  • 2016 : Harmonium (淵に立つ, Fuchi ni tatsu)
  • 2018 : L'homme qui venait de la mer (海を駆ける, Umi o kakeru)
  • 2019 : L'Infirmière (よこがお, Yokogao)
  • 2020 : The real thing


[[Category:réalisateur japonais [[Category:Naissance en 1980

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .