Film Wiki
Advertisement

Le Lendemain (Efterskalv) film suédois (aussi polonais et français) de Magnus von Horn, sorti en 2015

Analyse critique

John, un lycéen suédois retourne dans son établissement après avoir purgé quelques années de centre d'éducation fermé pour le meurtre d'une petite amie. Ses anciens camarades ne lui ont pas pardonné et le rejettent. John, isolé à la campagne avec son père et son jeune frère, persiste à vouloir continuer sa vie dans ce village où il est stigmatisé. Mais la communauté locale n’a ni oublié, ni pardonné son crime. Sa présence attise les pires pulsions chez chacun, l’atmosphère devient menaçante, proche du lynchage. Rejeté par ses anciens amis et abandonné par ses proches, John perd espoir et la violence qui l’a conduit en prison refait peu à peu surface.

Le jeune homme semble avoir déjà un très lourd passé. On devinera petit à petit ce qui s'est passé, mais sans jouer sur un suspens artificiel, Horn démontre un talent certain pour l'ellipse tandis qu'il se concentre sur l'essentiel.

Un père vient récupérer son fils sortant d'une centre de détention. Dès la scène suivante, en voiture, il ne "se passe rien" et pourtant la tension est palpable. Plus que du crime passé du jeune héros, il est surtout question de sa réinsertion rendue impossible par une communauté en apparence sans problème mais qui dans une situation singulière a tôt fait de refuser ses lois.

John, le jeune héros, fait profil bas, apathique, et ne répond pas lorsqu'on le gifle. Sans musique additionnelle, avec austérité, Horn raconte l'insidieux effet meute dans cette morne petite ville, ou dans ce lieu toujours très réactionnaire que peuvent constituer le lycée et ses couloirs. Les camarades de classe chantent d'abord, innocemment, un tube pop suédois pour provoquer John ("Det gör ont" - "ça fait mal"). Mais s'ils pouvaient le tuer, ils ne s'en priveraient pas. Une gamine semble t-il fascinée par les meurtriers pose des questions incongrues à John. Le réalisateur, sans l'excuser, ne demande pas de comptes à son personnage qui a purgé sa peine. Il questionne davantage la société dont John est le révélateur.

« Le Lendemain, premier film du jeune cinéaste suédois Magnus von Horn, ravive la flamme du guilt-trip protestant avec parents démissionnaires et ados en roue libre. Inspiré de rapports de police, le film distille patiemment son fiel en laissant planer le doute sur cet insondable petit délinquant à gueule d’ange en mal de réinsertion.. »
Clémentine Gallot, Libération Next, 22 mai 2015

Distribution

  • Ulrik Munther : John
  • Mats Blomgren : Martin
  • Wiesław Komasa : le grand-père
  • Alexander Nordgren : Filip
  • Loa Ek : Malin
  • Ellen Jelinek : Bea

Fiche technique

  • Titre original : Efterskalv
  • Titre international : The Here After
  • Réalisation : Magnus von Horn
  • Production : Madeleine Ekman, Sophie Erbs, Mariusz Wlodarski, pou Cinema Defacto
  • Scénario : Magnus Von Horn
  • Photographie Łukasz Żal
  • Montage : Agnieszka Glinska
  • Durée : 98 minutes
  • Dates de sortie : 21 mai 2015 (Festival de Cannes 2015, quinzaine des réalisateurs)
    • 4 mai 2016 (en salles, France)
Lendemainl.jpgLendemainl.jpg


Film sorti en 2015 Film suédois

Advertisement