Film Wiki
Advertisement

Luc Besson est un réalisateur, producteur et scénariste français, né le 18 mars 1959 à Paris (France).

Biographie[]

Luc Besson passe son enfance auprès de ses parents, instructeurs de plongée au Club Méditerranée, entre la Grèce et l'ex-Yougoslavie. Un accident l'empêche de poursuivre la plongée à haut niveau.

Il commence dans le cinéma en multipliant les postes d'assistant réalisateur avant de réaliser son premier long métrage de science-fiction, Le Dernier Combat en 1983, qui lui permet de signer un contrat avec Gaumont pour réaliser Subway en 1985. Fort de ce succès, il entreprend la réalisation d'un film qui lui tient à cœur, Le Grand Bleu. Film mal reçu au festival de Cannes 1988, il devient un phénomène de société et fait l'objet de nombreuses analyses qui tentent d'expliquer son succès auprès des jeunes. Son style proche de l'univers de la publicité installe un fossé entre lui et le monde de la critique. Il a été parfois surnommé Bulles Caisson (contrepèterie de son nom).

Le public est au rendez vous pour ses films suivants ; Nikita en 1991, Léon en 1995. En 1997, il se lance avec Gaumont dans un ambitieux projet de science-fiction, qu'il prépare très soigneusement ; Le Cinquième Élément. Il s'installe à Los Angeles avec la jeune actrice Maïwenn Le Besco - qui partageait l'affiche de La Gamine avec Johnny Halliday - et leur fille Shanna. Visant explicitement le marché américain, il place en tête d'affiche Bruce Willis, Milla Jovovich et Maïwenn Le Besco (en diva). Le film devient un des plus gros succès commerciaux d'un film français aux États-Unis (battu depuis par La Marche de l'empereur de Luc Jacquet) et Luc Besson se voit attribuer le César du meilleur réalisateur 1998.

En 2000, Luc Besson fonde sa société de production et de distribution, EuropaCorp, dont l'objectif est de développer un nouveau courant de cinéma grand public en s'appuyant sur des films à succès comme Taxi, Taxi 2, Taxi 3 ou Yamakasi. Il est souvent scénariste des films qu'il produit, privilégiant la distraction et l'action. Cette orientation lui vaut une désaffection, voire un mépris, de la critique et d'une partie de la presse.[1]

Cherchant à s'imposer sur le marché international, il veille néanmoins à conserver le contrôle et la nationalité française de ses films d'un point de vue juridique et fiscal. Au début des années 2000, il est l'initiateur et le moteur de la création de la Cité du cinéma à Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris.

Souvent producteur et désormais à la tête d'un studio très rentable, il n'en continue pas moins de tourner ses propres films ; Jeanne d'Arc, en 1999, avec Milla Jovovich (le couple divorce cette année-là), puis Angel-A en 2005, film en noir et blanc interprété par Jamel Debbouze et Rie Rasmussen dont l'accueil critique est mitigé et qui n'a pas le succès de ses prédécesseurs auprès du public.

Le 11 septembre 2006, il annonce que Arthur et les minimoys sera son 10e et dernier film[2]. Il décide malgré tout au vu du succès de ce dernier de tourner lui-même la suite.

Le 20 septembre 2006, il annonce qu'il arrête le cinéma et veut se consacrer à l'action citoyenne. Il essaie ainsi de monter une fondation pour aider les jeunes des banlieues.

Il a quatre filles et un fils de trois unions différentes : Juliette, fille d'Anne Parillaud, Shanna, fille de Maïwenn Le Besco, Thalia, Sateen et Mao, enfants de Virginie Silla.

Filmographie[]

Réalisateur[]

Scénariste[]

Producteur[]

  • 1986 : Kamikaze
  • 1991 : Lune froide
  • 1992 : Les Mamies
  • 1993 : L'Enfant lion
  • 1993 : Chasse gardée
  • 1995 : Les Truffes
  • 1997 : Nil by Mouth
  • 1998 : Taxi
  • 2000 : Taxi 2
  • 2000 : The Dancer
  • 2000 : Exit
  • 2001 : Yamakasi
  • 2001 : 15 août
  • 2001 : Le Baiser mortel du dragon (Kiss of The Dragon)
  • 2001 : Wasabi
  • 2002 : Zéro un
  • 2002 : Blanche
  • 2002 : Peau d'ange
  • 2002 : The Transporter
  • 2002 : La Turbulence des fluides
  • 2003 : Rire et châtiment
  • 2003 : Taxi 3
  • 2003 : Moi César, 10 ans ½, 1m39
  • 2003 : Bon voyage
  • 2003 : Tristan
  • 2003 : Fanfan la Tulipe
  • 2003 : Les Côtelettes de Bertrand Blier
  • 2003 : Haute tension
  • 2003 : La Felicita, le bonheur ne coûte rien (La Felicità non costa niente) de Mimmo Calopresti
  • 2003 : Michel Vaillant
  • 2004 : Les Rivières pourpres 2
  • 2004 : À ton image
  • 2004 : Mensonges et trahisons et plus si affinités de Laurent Tirard
  • 2004 : New York Taxi (remake américain de Taxi)
  • 2004 : Banlieue 13
  • 2005 : Danny the Dog
  • 2005 : Ze film
  • 2005 : Le Souffleur
  • 2005 : Les Yeux clairs
  • 2005 : Imposture
  • 2005 : Au suivant !
  • 2005 : Le Transporteur 2
  • 2005 : Revolver
  • 2005 : La Boîte noire
  • 2005 : Trois Enterrements (The Three Burials of Melquiades Estrada)
  • 2006 : Appelez-moi Kubrick (Colour me Kubrick)
  • 2006 : Bandidas
  • 2006 : Les Filles du botaniste
  • 2006 : Dikkenek
  • 2006 : Quand j'étais chanteur
  • 2006 : Ne le dis à personne
  • 2007 : Taxi 4

Films publicitaires[]

  • Underwear pour Dim (avec Anne Parillaud) (1984)
  • Red Pulp pour L'Oréal Paris (avec Milla Jovovich) (1997)
  • Le Loup pour Chanel N°5 (avec Estella Warren) (1999)
  • Cops pour Club Internet (2000)
  • Girl pour Club Internet (2000)
  • Cendrillon pour Clairefontaine (2002)
  • Beyond Paradise pour Estée Lauder (2003) (avec Carolyn Murphy)
  • Roméo & Juliette pour Orange (2004)
  • Elsève Multi-Vitamine pour L'Oréal Paris (avec Laetitia Casta)
  • Progress Homme pour L'Oréal Paris (avec Michael Schumacher)

Clips musicaux[]

Ouvrages[]

  • 2002 : Arthur et les Minimoys
  • 2003 : Arthur et la cité interdite
  • 2004 : Arthur et la vengeance de Maltazard
  • 2005 : Arthur et la guerre des deux mondes


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Luc Besson sur sa fiche IMDB


Cette page utilise tout ou partie du contenu de Wikipédia francophone. L'original de l'article est à Luc_Besson. La liste des auteurs se trouve dans historique. Le texte de cette page tout comme celui-ci est disponible sous Creative Commons Attribution-Share Alike License 3.0 .
Advertisement