Film Wiki
Advertisement

Modèle:Langue du titre

The Barber
L'Homme qui n'était pas là

Titre québécois L'Homme qui n'était pas là
Titre original The Man Who Wasn't There
Réalisation Joel Coen
Ethan Coen (non crédité)
Scénario Joel et Ethan Coen
Sociétés de production Good Machine
Gramercy Pictures
Mike Zoss Productions
The KL Line
Working Title Films
Pays d’origine Drapeau : États-Unis États-Unis
Modèle:Royaume-Uni
Genre Film noir, thriller
Sortie 2001
Durée 106 minutes

Information Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Barber ou L'Homme qui n'était pas là au Québec (The Man Who Wasn't There) est le 9e film des frères Coen sorti en 2001. Le film est en noir et blanc.

Cette même année, le film reçut le prix de la mise en scène au festival de Cannes, ex æquo avec Mulholland Drive de David Lynch.

Synopsis[]

Californie, 1949. Ed Crane, « second fauteuil » dans un salon de coiffure, est un être rongé par l’ennui. Sa femme le trompant avec un ami, il décide de faire chanter celui-ci. L'argent obtenu lui permettrait de redémarrer sa vie grâce à une association faite avec un voyageur de commerce. Mais les choses tournent mal lorsque l’amant se rend compte que c’est Ed qui le fait chanter…

Fiche technique[]

  • Titre original : The Man Who Wasn't There
  • Titre français complet : The Barber : l'homme qui n'était pas là
  • Titre québécois : L'Homme qui n'était pas là
  • Réalisation : Joel Coen, Ethan Coen (non crédité)[1]
  • Scénario : Joel et Ethan Coen
  • Directeur de la photographie : Roger Deakins
  • Direction artistique : Chris Gorak
  • Décors : Dennis Gassner
  • Costumes : Mary Zophres
  • Montage : Tricia Cooke, Ethan Coen et Joel Coen
  • Musique originale : Carter Burwell
  • Production : Tim Bevan, Eric Fellner (producteurs exécutifs) ; Ethan Coen (producteur) ; John Cameron (co-producteur) ; Robert Graf (producteur associé)
  • Distribution :
USA : Focus Features
Drapeau de France France : BAC Films

Distribution[]

  • Billy Bob Thornton : Ed Crane
  • Frances McDormand : Doris Crane
  • Michael Badalucco : Frank Raffo
  • James Gandolfini : Dave « Big Dave » Brewster
  • Katherine Borowitz : Ann Nirdlinger
  • Jon Polito : Creighton Tolliver
  • Scarlett Johansson : Rachael « Birdy » Abundas
  • Richard Jenkins : Walter Abundas
  • Tony Shalhoub : Freddy Riedenschneider
  • Christopher Kriesa : Persky
  • Brian Haley : Pete Krebs
  • Jack McGee : Burns

Autour du film[]

  • Le film est en noir et blanc, ce qui souligne le contraste et rend hommage aux films noirs des années 1940. Les producteurs avaient exigé qu'il existe une version en couleurs destinée au marché vidéo. Cette version est disponible sur le coffret collector 3 DVD du film.
  • Pour ce film, les frères Coen se sont également inspirés du travail de James Cain.
  • Pour Joel Coen, l'idée de départ vient d'une scène du 5e film des frères Coen, Le Grand Saut (1994) : la scène se passe dans la boutique d'un coiffeur, il y avait une affiche présentant des coupes de cheveux des années 1940. Les deux frères ont alors commencé à imaginer une histoire autour d'un coiffeur qui aurait pu réaliser ces coupes.
  • L'histoire du film se déroule dans la ville de Santa Rosa en Californie, là même où se situait l'action de L'Ombre d'un doute d'Alfred Hitchcock.
  • L'hôtel où loge Creighton Tolliver s'appelle le « Hobert Arms ». Un hôtel portait le même nom dans Le Grand Sommeil de Howard Hawks 1946.
  • Le nom du personnage interprété par Tony Shalhoub, Riedenschneider, est une référence au personnage joué par Sam Jaffe dans Quand la ville dort de John Huston (1950).
  • Tout au long du film, de nombreux extraits de sonates de Ludwig Van Beethoven sont entendus. Parmi eux, la Pathétique, l'Appassionata, la Clair de Lune ou encore la 30e sonate.

Distinctions[]

Récompenses[]

  • Festival de Cannes 2001 : prix de la mise en scène pour Joel Coen (ex æquo avec Mulholland Drive de David Lynch)[2]
  • Boston Society of Film Critics Awards 2001 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • San Diego Film Critics Society Awards 2001 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • Southeastern Film Critics Association Awards 2001 : meilleur acteur pour Billy Bob Thornton
  • Los Angeles Film Critics Association Awards 2001 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • Australian Film Institute Awards 2002 : directeur de la photographie de l'année pour Roger Deakins
  • American Society of Cinematographers 2002 : meilleure photographie d'un film pour Roger Deakins
  • BAFTA Awards 2002 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • Prix David di Donatello 2002 : meilleur film étranger
  • London Film Critics Circle Awards 2002 : acteur de l'année pour Billy Bob Thornton, scénaristes de l'année pour Joel et Ethan Coen
  • Satellite Awards 2002 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • Russian Guild of Film Critics Awards 2002 : meilleur acteur pour Billy Bob Thornton
  • Chlotrudis Awards 2002 : meilleur acteur pour Billy Bob Thornton

Nominations[]

  • Oscars 2002 : meilleure photographie pour Roger Deakins
  • César 2002 : meilleur film étranger
  • Australian Film Institute Awards 2002 : meilleur film, meilleur acteur pour Billy Bob Thornton, meilleur second rôle masculin pour Tony Shalhoub
  • Saturn Awards 2002 : meilleur film d'action, d'aventures ou thriller, meilleur acteur pour Billy Bob Thornton, meilleure actrice dans un second rôle pour Frances McDormand
  • Critics Choice Awards 2002 : meilleur film, meilleur scénario pour Joel et Ethan Coen
  • Chlotrudis Awards 2002 : meilleure photographie d'un film pour Roger Deakins
  • Bodil 2003 : meilleur film américain


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

  1. Ethan Coen ne sera crédité comme réalisateur qu'à partir de Ladykillers en 2004. Il est cependant co-réalisateur de tous les films des frères Coen.
  2. Voir sur IMDB.
Advertisement