Film Wiki
Advertisement

Un secret est un film français de Claude Miller, sorti en 2007. Il est l'adaptation cinématographique du roman homonyme et autobiographique de Philippe Grimbert.

Synopsis[]

L'exploration d'un lourd secret de famille et l'histoire d'une passion, à travers le voyage intérieur de François, un enfant solitaire qui s'invente un frère et imagine le passé de ses parents.

François est né dans la France de 1946, chétif et de santé fragile, il souffre de son physique. Ses parents, Maxime et Tania, très sportifs, tiennent un magasin. Ils sont juifs, mais ne l'ont jamais dit expllicitement à François , qui a même été baptisé tardivement. Ils ont changé deux lettres de leur nom pour le franciser, Grinberg est devenu Grimbert. Fils unique, François rêve d'un grand frère qui serait son modèle et qui le consolerait lors de ses chagrins, il l'invite dans ses jeux et lui met quelquefois un couvert à la table familiale. Un jour, il découvre dans une vieille malle un chien en peluche. Pour une mystérieuse raison, ses parents semblent troublés par la peluche.

Au fil du film, il comprendra pourquoi ses parents sont troublés. Louise, l'infirmière qui travaille à côté du magasin de ses parents, une amie de la famille, révèle progressivement au jeune François une vérité bouleversante, mais qui lui permet enfin de se construire.

Critique[]

Le film navigue d'un temps à l'autre : l'immédiat après-guerre, au temps de l'enfance de François, enfant malingre qui grandit lentement entre la compassion maternelle et la condescendance paternelle. Tanya et Maxime sont tous deux de grands sportifs devant un éternel auquel ils ne croient plus ; on retrouve François sous les traits de Mathieu Amalric au moment où Maxime, sénile, se perd dans les rues de Paris ; et l'on remonte à la préhistoire, au temps d'avant la naissance du petit garçon, dans les années qui vont du Front populaire à la déportation, aux sources du secret qui entoure l'union de Tanya et Maxime et la naissance de François.

La circulation entre ces époques est policée par une mise en scène qui ne rechigne jamais à fournir tous les renseignements nécessaires. En arrivant à une noce en 1936, un personnage ne peut s'empêcher de décrire les bals de cheminots qu'il a vus en chemin ; la plage de L'Isle-Adam, dans le Val-d'Oise, déjà vue pour nombre de films sur l'avant-guerre, est filmée sous tous les angles jusqu'à ce que son portail soit souillé d'un panneau interdisant l'entrée aux juifs. Ces procédés évitent de prendre le risque de s'appuyer sur le mouvement des sentiments entre les personnages. Ceux-ci sont vigoureusement maintenus à leur place, quels que soient les efforts, d'une valeur inégale, des interprètes.

Patrick Bruel s'attache depuis quelque temps à souligner les traits les moins sympathiques de ses personnages. Il fait de Maxime un mari abandonnant sa première femme à son triste sort, puis père injuste et insensible, tenant à l'écart aussi bien ses partenaires que le spectateur. Cécile de France approche de façon plus convaincante la condition du survivant. Car c'est là le sujet central d' Un secret, qui revient sur ce moment où, tout comme dans le monde occidental en pleine reconstruction, sans être niée, l'histoire de l'extermination des juifs a été refoulée à la périphérie de la mémoire intime, jusque dans certaines familles juives.

Comme s'il redoutait d'être écrasé par la force tragique de cette idée, Claude Miller s'est prémuni contre les accidents en revenant à la fiction, que l'on produisait en France sur ce sujet il y a quarante ans. Cette frilosité a fait fuir toute vie de son film. En effet ce qui dessert ce film est sa raideur, sa soumission aux conventions les plus désuètes de la reconstitution historique, son incapacité à donner chair et vie à une histoire que l'on sent pourtant palpiter, là, tout près. Pour qui connait un peu l'histoire du siècle dernier, chaque séquence est assez prévisible et n'apporte pas le petit plus que l'on aurait attendu d'un réalisateur audacieux.

Pour résumer, Claude Miller, à partir d'un bon sujet, d'interprètes confirmés, est passé à coté d'un grand film, pour produire un film respectable mais sans génie.

Distribution[]

  • Cécile de France : Tania
  • Patrick Bruel : Maxime
  • Ludivine Sagnier : Hannah
  • Julie Depardieu : Louise
  • Mathieu Amalric : François à 37 ans
  • Nathalie Boutefeu : Esther
  • Yves Verhoeven : Georges
  • Yves Jacques : le Commandant Beraud
  • Sam Garbarski : Joseph
  • Orlando Nicoletti : Simon à 7 ans
  • Valentin Vigourt : François à 7 ans
  • Quentin Dubuis : François à 14 ans
  • Robert Plagnol : Robert
  • Myriam Fuks : la mère d'Hannah
  • Michel Israel : le père d'Hannah
  • Justine Jouxtel : Rebecca
  • Timothée Laissard :Paul
  • Annie Savarin : Mathilde
  • Arthur Mazet : l'élève chafouin
  • Eric Godon : Serge Klarsfeld
  • Philippe Grimbert : le passeur
  • Chantal Banlier : Maria

Fiche Technique[]

  • Titre : Un secret
  • Réalisation : Claude Miller
  • Scénario : Claude Miller et Natalie Carter d'après l'œuvre homonyme de Philippe Grimbert, parue en 2004.
  • Production : Yves Marmion
  • Montage : Véronique Lange
  • Pays : France
  • Date de sortie : 3 octobre 2007 (France)


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Advertisement